Fb
Tw
in
Fermer

Joignez-vous

C’est aussi une priorité pour vous? Joignez votre voix à celles des nombreux patients et des médecins qui les soignent, qui se font entendre à la grandeur du pays. Devenez Santénelles de l’AMC dès aujourd’hui. Ensemble, nous pouvons refaire de la santé une priorité nationale.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

L’AMC et ses filiales attachent de l’importance votre vie privée.

Nous promettons de ne jamais partager vos renseignements sans votre consentement exprès et de ne jamais vendre ou distribuer des données à des tiers. En vous inscrivant à titre de sympathisants à notre communauté, vous ne recevrez qu’un nombre limité de mises à jour ou de messages textes au sujet de cette campagne et des enjeux des soins de santé. Vous pouvez vous retirer de la liste des envois de mises à jour par courriel en tout temps.

La plupart des ménages dont un membre souffre de démence dépendent grandement des aidants naturels, selon Statistique Canada

Selon une récente étude de Statistique Canada, 85 % des Canadiens qui souffrent de démence dépendent ― du moins en partie ― de leur famille ou d’amis qui agissent comme aidants naturels.

Sur ces Canadiens, un peu plus de 43 % ont aussi reçu un soutien formel par des aidants rémunérés ou bénévoles travaillant pour des organismes, alors qu’un peu plus de 41 % dépendent exclusivement des aidants naturels.

Ainsi, 15 % des ménages dont un membre souffre de démence ne reçoivent aucun soutien, formel ou informel, a conclu l’agence gouvernementale.

L’étude révèle également que les patients atteints de démence sont beaucoup plus susceptibles de vivre dans des établissements de soins de longue durée que dans des résidences privées. Quarante-cinq pour cent des personnes âgées de 45 ans et plus qui sont placées dans des établissements de soins de longue durée ont reçu un diagnostic de démence, comparativement à 0,8 % des Canadiens de la même tranche d’âge qui vivent à la maison.

La prévalence de la démence dans les établissements de soins de longue durée augmente avec l’âge, soit de 12 % entre 45 et 64 ans, de 42 % entre 65 et 79 ans, et de 56 % à partir de 80 ans.

Par contraste, dans les résidences privées, la démence chez les gens âgés de 45 à 64 ans n’est que de 0,1 %. Même dans le groupe d’âge de 80 ans et plus, la prévalence de la démence n’est que de 5 %.

La prévalence d’autres maladies chroniques augmente chez les personnes qui ont déjà reçu un diagnostic de démence, révèle l’étude de Statistique Canada. Par exemple, en 2011, 6 % de la population générale ne souffrant pas de démence ont dit faire de l’incontinence, alors que cette probabilité chez les personnes atteintes de démence était dix fois plus élevée.

Publiée en mai, l’étude de Statistique Canada est un résumé d’études et de données fournies par diverses organisations, compilées avec l’aide de l’Agence de la santé publique du Canada.

Passez à l’action dès maintenant!

Utilisez les boutons ci-dessous pour commencer à militer et vous joindre au mouvement.